Législatives en Géorgie: Saakachvili affronte un milliardaire

Le président géorgien Mikheil Saakachvili est opposé sur fond de scandale de torture, au milliardaire Bidzina Ivanichvili, pour l'élection des députés de Géorgie.
06 août 2015, 14:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La Géorgie élit ses députés dès ce lundi. Le président Mikheïl Saakachvili est confronté à un scandale de torture dans les prisons, qui a circulé sur une vidéo.

 La Géorgie a commencé à élire ses députés lundi lors de législatives où le parti du président Mikheïl Saakachvili affronte une coalition d'opposition dirigée par un milliardaire. Le scrutin pourrait être influencé par un récent scandale de torture.

La publication il a y deux semaines de vidéos de scènes de torture de détenus dans une prison de Tbilissi a suscité des manifestations dans le pays et des condamnations de la communauté internationale, mettant le parti au pouvoir dans une situation délicate.

Le président Mikheïl Saakachvili et le milliardaire Bidzina Ivanichvili, à la tête de la principale coalition d'opposition, ne se sont fait aucun cadeau au cours de la campagne, teintée de "provocation" et d'"agressivité" selon des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

La coalition d'opposition "Rêve géorgien" de M. Ivanichvili accuse M. Saakachvili de mettre en place un régime autoritaire dans cette ex-république soviétique du Caucase de 4,5 millions d'habitants, minée par la pauvreté.

M. Saakachvili affirme lui que son principal opposant, s'il arrivait au pouvoir, mettrait fin à la modernisation du pays et le renverrait à son passé marqué par la corruption et le chaos.

Prédicitons difficiles

Alors que le Mouvement national unifié de M. Saakachvili arrivait devant le Rêve géorgien de M. Ivanichvili dans la plupart des sondages réalisés avant la révélation du scandale de tortures, il est difficile de prédire les éventuelles répercussions de cette affaire sur le scrutin.

Les deux rivaux ont organisé ces derniers jours des manifestations qui ont réuni des dizaines de milliers de personnes, le Rêve géorgien de M. Ivanichvili ayant déplacé samedi à Tbilissi une foule impressionnante qui a fait de ce rassemblement l'un des plus importants de ces dernières années dans le pays.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont appelé à des élections libres et équitables dans ce pays qui veut rejoindre des institutions occidentales comme l'Otan, au grand dam de la Russie. La pauvreté et le chômage ont été les principaux thèmes de la campagne.

Le Mouvement national unifié de M. Saakachvili détient 119 des 150 sièges de l'assemblée sortante. Il est au pouvoir depuis 2004, à l'issue d'une mobilisation pacifique baptisée "Révolution de la rose" qui a chassé l'ancien président Edouard Chevardnadze, ex-chef de la diplomatie soviétique. Les bureaux de vote sont ouverts de 06h00 à 18h00 (suisses).