Leonardo DiCaprio appelle à la création d'un sanctuaire marin

L'acteur Leonardo DiCaprio a encouragé mardi les participants à une conférence sur la protection de l'Antarctique à approuver la création d'un sanctuaire marin dans l'océan Austral pour protéger des milliers d'espèces. S'il était approuvé, il couvrirait 2x la surface de l'Inde et serait le plus grand en son genre sur Terre.
06 août 2015, 14:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Dans un message envoyé par courriel au groupe de défenseurs de la nature ''Avaaz'', l'acteur appelle de ses voeux «un élan de la  population» en faveur de ce sanctuaire, alors que se déroulent les négociations au sein de la Commission pour la protection des ressources vivantes marines en Antarctique (CCAMLR).


Cette conférenrce, ouverte officiellement mardi à Hobart (île  australienne de Tasmanie), a pour thème la création d'un système représentatif de zones de protection marine dans l'océan Austral, comme le souhaitent l'Australie, la France et l'Union européenne.


La région abrite une forte population de manchots, phoques et  baleines uniques à cet endroit, ainsi que des fonds marins eux aussi introuvales ailleurs.


«Mais la Russie, la Corée du Sud et quelques autres menacent de voter contre, afin de pouvoir continuer à piller cette mer maintenant que d'autres ont été vidées de leurs poissons», a regretté le héros de «Titanic». Il a rappelé qu'une pétition en faveur du sanctuaire avait recueilli 840'000 signatures sur Internet.


La CCAMLR rassemble 24 pays et l'Union européenne. Elle a été établie en 1982 avec pour objectif de préserver la vie marine face à la montée des demandes d'exploitation du krill, ces minuscules crevettes qui sont une ressource alientaire capitale pour les animaux de l'océan Austral.