Les chèvres sont plus intelligentes que l'on pensait

Les chèvres sont plus intelligentes que supposé. Malgré leur cerveau relativement petit, elles sont capables d'apprendre rapidement une tâche complexe et de s'en souvenir longtemps. En revanche, l'observation de leurs congénères ne les aide pas,
07 août 2015, 13:33
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les résultats de l'étude pourraient expliquer pourquoi les chèvres sont capables de s'adapter à des environnements difficiles.

L'équipe d'Elodie Briefer, qui travaille actuellement à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), a mené ces recherches au Buttercups Sanctuary pour chèvres dans le Kent, en Angleterre. Les animaux devaient apprendre a retirer d'une mangeoire transparente des friandises - penne séchées et granulés d'herbes - en tirant une poignée avec la bouche, puis en abaissant un levier avec le museau.

Neuf chèvres sur douze y sont parvenues après en moyenne douze essais. Les scientifiques ont renouvelé l'expérience dans des intervalles allant d'un à dix mois et les animaux se souvenaient fort bien de la méthode, qu'ils appliquaient dans les deux minutes en moyenne.

"Cela indique une excellente mémoire à long terme", explique Mme Briefer, citée dans un communiqué de la Queen Mary University de Londres.

Certaines chèvres ont en outre été autorisées à observer leurs congénères afin de vérifier si elles apprenaient plus vite. Cela n'a pas été le cas, aucune différence n'ayant été mise en évidence.

Selon les chercheurs, ces résultats pourraient expliquer pourquoi les chèvres sont capables de s'adapter à des environnements difficiles et de conquérir rapidement de nouveaux espaces.