Réservé aux abonnés

Les députés votent pour le retrait de la CPI

Le régime estime que la Cour pénale internationale complote contre lui.
12 oct. 2016, 23:04
/ Màj. le 13 oct. 2016 à 00:01
Protester throw stones at police during clashes in the Nyakabyga neighborhood of Bujumbura, Burundi, Thursday May 21, 2015. Protests continue against the  President's decision to seek a third term.  ( AP Photo/Jerome Delay)    APTOPIX Burundi Political Tensions

Les députés burundais ont massivement approuvé hier un projet de loi prévoyant que le pays se retire de la Cour pénale internationale (CPI), a constaté un journaliste de l’AFP. Le texte doit maintenant être présenté au Sénat. Sur les 110 députés présents, 94 ont voté oui, 14 se sont abstenus et 2 ont voté contre. Le texte devra encore être approuvé dans les mêmes termes par le Sénat, largement dominé par le parti au pouvoir, avant d’être promulgué par le président Pierre Nkurunziza.

Le Burundi avait exprimé la semaine passée son intention de quitter la CPI, en dénonçant «un complot (de la commu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois