Les Emirats veulent combattre l'Etat islamique

Les Emirats arabes unis sont décidés à combattre l'extrémisme religieux au Moyen-Orient, selon le ministre d'Etat aux Affaires étrangères, Anwar Gargash.
07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Anwar Gargash a assuré que les Emirats arabes unis étaient décidés à combattre l'extrémisme religieux.

"Notre politique s'opposera aux tentatives de restructurer notre région selon des approches extrémiste et confessionnelle", a affirmé M. Gargash à Abou Dhabi d'un débat sur la situation dans la région.

"Notre diplomatie continuera, en ces circonstances difficiles, de soutenir les forces de modération, de stabilité et d'ouverture".

Le ministre, cité par l'agence officielle Wam, a ajouté que les Emirats, riche pays pétrolier du Golfe, étaient "prêts à assumer leurs responsabilités, aux côtés de leurs partenaires, pour soutenir la stabilité, la modération et la dynamique économique" au Moyen-Orient. Il a estimé que la lutte contre l'extrémisme passait aussi par le développement économique dans le monde arabe, "meilleur rempart contre les idéologies radicales et la haine confessionnelle".

Les Emirats, farouchement hostiles à la confrérie des Frères musulmans, ont injecté des milliards de dollars en Egypte depuis le renversement de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

Par ailleurs, ils sont l'un des partenaires des Etats-Unis dans la coalition internationale engagée actuellement dans des raids aériens contre les jihadistes de l'Etat islamique.