Les enfants noirs ciblés par les fast-foods

Des chercheurs ont démontré que les fast-foods aux Etats-Unis ciblent "de façon disproportionnée" les enfants des quartiers noirs, ruraux et à revenus moyens.
07 août 2015, 14:27
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La queue de souris avait été placée intentionnellement à l'intérieur du hamburger, selon les experts.

Les établissements de restauration rapide aux Etats-Unis ciblent "de façon disproportionnée" les enfants des quartiers noirs, ruraux et à revenus moyens, d'après une étude. Or les menus qu'ils proposent contribuent largement à l'obésité outre-Atlantique, où un adulte sur trois est considéré comme obèse.

Des chercheurs des universités d'Etat de l'Arizona et de l'Illinois à Chicago ont étudié 6716 fast-foods pour analyser la façon dont ils font la promotion de leurs établissements auprès des jeunes. Plus de 20% d'entre eux mènent des opérations marketing allant du jouet gratuit à l'effigie de champions sportifs ou de personnages de dessins animés aux zones de jeu et promotions pour des anniversaires.

Les campagnes promotionnelles des restaurants situés dans des "quartiers à majorité noire, des zones rurales et à revenus moyens ont davantage tendance à utiliser des techniques marketing ciblant les enfants" que ceux situés ailleurs, indique l'étude. Elle ajoute que les enfants de ces communautés "sont exposés de manière disproportionnée (à ce marketing), et surtout aux jouets gratuits".

"Au regard de ces résultats, il est important que l'industrie du fast-food limite l'exposition des enfants au marketing qui fait la promotion d'une alimentation déséquilibrée", dit-elle.

Selon Ohri Vachaspati, les compagnies de fast-food aux Etats-Unis ont dépensé près d'un quart de leurs budgets de marketing pour cibler les jeunes de 2 à 17 ans. Ce qui a représenté 700 millions de dollars en 2009, dont la moitié consacrée aux cadeaux comme les jouets dans les repas pour enfants.