Les Etats-Unis vont tester les systèmes anti-mines au Moyen-Orient

Un exercice naval de déminage a été annoncé lundi par l'armée américaine. En collaboration avec plus de 20 pays, ils procèderont à test anti-mines dans les eaux internationales du Moyen-Orient.
07 août 2015, 10:57
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
L'armée américaine va procéder à un vaste exercice de déminage des eaux internationales du Moyen-Orient en mai, a-t-elle annoncé.

L'armée américaine a annoncé lundi l'organisation en mai d'un exercice naval de déminage dans les "eaux internationales du Moyen-Orient" en collaboration avec plus de 20 pays, sur fond de tensions avec l'Iran.

En cas de frappe militaire israélienne ou américaine contre ses installations nucléaires, Téhéran a menacé de bloquer le détroit d'Ormuz, qui relie le golfe Persique et le golfe d'Oman et par où transite 40% du pétrole transporté par voie maritime à travers le monde. La République islamique pourrait mettre sa menace à exécution en minant les eaux du détroit.

L'exercice, qualifié de défensif, intervient après les manoeuvres dites IMCMEX 12 (International Mine Countermeasures Exercise) réalisées en septembre dernier sous l'égide des Etats-Unis pour assurer la libre navigation en mer d'Oman et dans le golfe d'Aden.


"L'effort de cette année va permettre de réaffirmer la coopération internationale dont bénéficie cette mission avec le fort soutien de la communauté internationale pour le libre commerce", a déclaré dans un communiqué le général James Mattie, chef du Centcom, le commandement américain pour le Moyen-Orient et l'Asie du Sud-Ouest.

L'exercice du mois de mai sera consacré aux moyens de lutter contre les mines, aux opérations de sécurité maritime et aux infrastructures de protection maritime.