Réservé aux abonnés

Les inquiétants choix de Trump

13 déc. 2016, 23:30
/ Màj. le 14 déc. 2016 à 00:01
DATA_ART_10767644

La nomination confirmée, hier, de Rex Tillerson (64 ans) au poste de secrétaire d’Etat américain donne le ton que veut imposer Donald Trump. Patron du géant pétrolier ExxonMobil, ce Texan – appelé à diriger la diplomatie des Etats-Unis – est un ami de Vladimir Poutine, avec lequel le futur président souhaite une normalisation des relations ébranlées par l’annexion de la Crimée et la guerre en Syrie.

Ce choix complète une redoutable équipe ministérielle (voir infographie). On y trouve entre autres un Wilbur Ross (79 ans), ministre du Commerce, surnommé le «roi de la banqueroute». Mais aussi Andy...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an