Réservé aux abonnés

Les rebelles capitulent à Alep

Acculés, les assiégés ont accepté un accord de cessez-le-feu avec les forces loyalistes qui leur permet de quitter la ville avec leurs armes.
13 déc. 2016, 23:30
/ Màj. le 14 déc. 2016 à 00:01
epa05674364 A a father holding his son talks with a Syrian soldier in the old markets of the eastern neighborhoods of Aleppo, Syria, 13 December 2016. According to media reports, the army holds 99 percent of Aleppo's eastern neighborhoods. The Syrian military's media arm said that Aleppo would be announced as a safe liberated city following the exit of buses carrying gunmen from al-Ramousseh to al-Rashideen 4 in the west of Aleppo, which is still under the armed groups' control.  EPA/STRINGER  EPA/STRINGER SYRIA CONFLICT ALEPPO BATTLE

Les combattants rebelles d’Alep-Est ont fini par plier. Après quatre semaines de combats, soumis aux pilonnages de l’artillerie et à des bombardements intensifs de l’aviation russe, les insurgés avaient perdu tout espoir de résister militairement plus longtemps à l’offensive des forces loyalistes. Ils ont accepté, hier, d’évacuer les derniers quartiers qu’ils contrôlaient encore, en échange d’un sauf-conduit.

L’accord, annoncé hier soir, a été conclu sous la houlette de la Russie et de la Turquie, soutiens respectifs du régime de Bachar al-Assad et de la rébellion. Selon un porte-parole du grou...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois