Libye: 170 clandestins disparus en mer

Nouveau drame dans l'immigration clandestine. 170 clandestins africains ont disparu en mer vendredi au large des côtes libyennes.
07 août 2015, 14:07
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La Libye connaît à nouveau un tragique événement d'immigration clandestine.

Le drame s'est noué à l'aube à une soixantaine de kilomètres de Tripoli où les gardes-côtes libyens, alertés par la population, sont arrivés dans l'après-midi, mais trop tard, pour limiter les pertes en vies humaines.

"Nous recherchons 170 passagers africains d'une embarcation de bois qui a sombré en mer en face de la localité de Guarabouli", à 60 km à l'est de Tripoli, a déclaré un agent des gardes-côtes libyens, Abdellatif Mohammed Ibrahim.

"On a retrouvé à quelques encablures de la côte les débris d'une embarcation en bois sur laquelle étaient montés quelque 200 migrants".

Seize personnes sauvée

"On a réussi à sauver 16 personnes et repéré 15 corps qui vont être repêchés mais on continue à rechercher 170 des migrants clandestins qui ont disparu en mer", a encore déclaré cet agent joint par téléphone par l'AFP.

"Les clandestins ont apparemment embarqué vers 03H00 du matin mais l'embarcation a vite chaviré". Les gardes-côtes libyens n'ont engagé dans les recherches qu'un seul patrouilleur, faute de moyens, a expliqué cet agent, précisant que les recherches se poursuivraient samedi.

L'agent des gardes-côtes n'a pas été capable de donner des précisions sur les nationalités exactes des victimes et des survivants. "Il semble qu'il y ait parmi eux des Somaliens et des Erythréens".