Libye: une vidéo montre des djihadistes de l'Etat islamique exécuter des chrétiens

Une nouvelle vidéo a été diffusée ce dimanche sur les réseaux islamiques. Elle montre des membres de l'Etat islamique en Libye en train d'exécuter une trentaine d'hommes présentés comme des chrétiens éthiopiens.
07 août 2015, 15:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La moitié des victimes a été égorgée sur une plage, l'autre a été exécutée par balle.

L'Etat islamique (EI) a diffusé dimanche une nouvelle vidéo menaçant les chrétiens. Il y montre l'exécution d'une trentaine d'hommes, présentés comme des Ethiopiens, par des djihadistes en Libye.

L'authenticité de ces images n'a pas pu être confirmée dans l'immédiat mais le déroulement de ces exécutions est similaire à celui d'autres pratiquées dans le passé par l'EI. L'enregistrement, qui porte le logo de l'EI, présente notamment des similarités avec la précédente vidéo sur la décapitation de 21 coptes en Libye en février.

Des activistes apparaissant dans cette vidéo de 29 minutes qualifient les chrétiens de "croisés" et les accusent de vouloir tuer des musulmans. Les deux groupes sont présentés en sous-titre comme des "adorateurs de la croix appartenant à l'Eglise éthiopienne hostile".

Impôt à payer

Un premier groupe de douze hommes, vêtus de combinaisons oranges, sont amenés sur une plage avant d'être couchés au sol et décapités au couteau. Un homme habillé en noir s'exprime en anglais alors que les autres bourreaux, un derrière chaque prisonnier, sont vêtus de treillis militaires. Tous sont masqués et silencieux.

Parallèlement, seize hommes vêtus de combinaisons noires sont abattus à bout portant dans une zone désertique.

L'orateur, qui brandit un pistolet, déclare que "le massacre de musulmans entre les mains de vos religions n'est pas gratuit". "Nation de la croix, nous sommes maintenant de retour", ajoute-t-il. Il avertit les chrétiens qu'ils ne seront pas en sécurité tant qu'ils n'auront pas rejoint l'islam ou payé le prix de leur protection.

Les images des exécutions concluent l'enregistrement. Auparavant, elle montre des hommes présentés comme des chrétiens de Syrie expliquer que les djihadistes leur ont donné le choix de se convertir à l'islam ou de payer, et qu'ils ont choisi de donner de l'argent.