Réservé aux abonnés

Malgré un accord, les violences persistent

26 oct. 2015, 00:26
/ Màj. le 26 oct. 2015 à 00:01
epa04994831 Palestinian protesters throw stones during clashes with Israeli soldiers in the West Bank village of Si'eer, north of Hebron , 25 October 2015. More than three weeks of unrest between Israelis and Palestinians has left more than 65 people dead. These include 57 Palestinians, eight Israelis and an Eritrean asylum seeker who was mistaken for an attacker and beaten to death by a mob in Israel.  EPA/ABED AL HASHLAMOUN MIDEAST PALESTINIANS ISRAEL

Une Palestinienne a été tuée dimanche en Cisjordanie par des policiers israéliens qu’elle menaçait avec un couteau, selon la police. Cette nouvelle attaque contre l’occupant est intervenue au lendemain de l’annonce de mesures d’apaisement centrées sur l’esplanade des Mosquées, épicentre de la récente flambée des violences.

Les troubles sont persistants dans le secteur de Hébron, un des plus agités de la Cisjordanie occupée depuis des dizaines d’années par l’Etat hébreu. Ils illustrent les incertitudes sur l’effet de détente qu’auraient sur le terrain les dispositions annoncées samedi par le sec...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an