Malouines: l'Argentine affiche ses revendications sur les transports publics

"Les Malouines sont argentines", telle est l'affirmation qui devra désormais apparaître sur tous les transports en commun argentins. Le Parlement a accepté une loi en ce sens.
07 août 2015, 14:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
"Les Malouines sont argentines", la même phrase sera désormais obligatoire sur tous les transports en publics argentins.

Les transports publics argentins, sur la route, les rails ou dans les airs devront désormais afficher à la vue de tous un écriteau proclamant que "Les Malouines sont argentines". Le Parlement argentin a approuvé cette semaine une loi en ce sens.

Selon ce texte, voté à l'unanimité, le message devra également être visible dans tous les terminaux d'entrée et de sortie du pays. De cette manière, l'Argentine entend rappeler qu'elle revendique la souveraineté de l'archipel situé dans l'Atlantique Sud et sous contrôle britannique depuis 1833.

"Nous sommes certains qu'avec cette façon de communiquer, nous contribuons à consolider parmi nos concitoyens le sentiment que nos îles Malouines nous appartiennent, et nous renforçons devant les touristes étrangers l'affirmation de souveraineté", a affirmé la sénatrice Teresita Luna, à l'origine de la loi.

Il y a une semaine, le gouvernement argentin a considéré que le Royaume-Uni avait commis "une nouvelle provocation" en réalisant des exercices militaires dans l'archipel.

Les Malouines, appelées Falklands par les Britanniques, sont situées à 400 km des côtes argentines et à 12'700 km de Londres. Elles sont toujours revendiquées par Buenos Aires, plus de 30 ans après la guerre qui a opposé l'Argentine au Royaume-Uni en 1982 pendant 74 jours, faisant quelque 900 morts. La défaite avait précipité la chute de la junte militaire au pouvoir à Buenos Aires.