Marine Le Pen appelle à une «recomposition» de la droite

La dirigeante de l'extrême droite française Marine Le Pen a déclaré dimanche soir que son parti le Front national confirmait sa «position de 3e force» du pays. Elle a appelé à une «recomposition» à droite, après son bon score au premier tour des législatives.
06 août 2015, 09:57
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Marine Le Pen affirme que le Front National est la troisième force politique de France.

«Nous confirmons ce soir notre position de troisième force politique de France. (...) La recomposition que nous appelons de nos voeux est en marche», a déclaré la présidente du FN, crédité de 13 à 14% des suffrages au niveau national lui permettant d'obtenir de un à trois députés à l'Assemblée nationale.

«Je demande donc à tous les électeurs qui veulent une vraie, une  véritable opposition aux socialistes de se mobiliser dimanche prochain, le peuple fera son entrée à l'Assemblée», a-t-elle dit depuis Hénin-Beaumont (nord) où elle est elle-même arrivée largement en tête au premier tour.

Dans cette circonscription déshéritée du bassin minier du nord de la France, Marine Le Pen a gagné son pari en éliminant le tribun de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier, arrivé troisième, s'est désisté au profit du candidat socialiste, Philippe Kemel, qui affrontera donc Mme Le Pen le 17 juin.