Merkel menace Moscou de nouvelles sanctions si le cessez-le-feu n'est pas respecté

Angela Merkel a averti Moscou mercredi: si la trêve dans l'est de l'Ukraine ne devait pas être respectée, de nouvelles sanctions pourraient être prises à l'encontre de la Russie.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
German Chancellor Angela Merkel gestures during a joint press conference with President of Myanmar, Thein Sein, as part of a meeting at the chancellery in Berlin, Germany, Wednesday, Sept. 3, 2014. (AP Photo/Michael Sohn)

L'Union européenne est prête à imposer de nouvelles sanctions à la Russie en cas de violation grave du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, a averti mercredi la chancelière allemande Angela Merkel.

"Nous avons jusqu'ici un fragile cessez-le-feu qui doit être stabilisé", a-t-elle dit aux journalistes à Bruxelles. "Mais en cas de violation grave de l'accord de Minsk, les dirigeants européens et la Commission européenne sont prêts à mettre au point et à imposer de nouvelles sanctions", a-t-elle ajouté lors d'une conférence de presse commune avec le président de la Commission, Jean-Claude Juncker.

En visite mercredi à Kiev, le président du Conseil italien Matteo Renzi a appuyé les efforts de l'UE en vue de résoudre la crise et a souligné la nécessité de préserver la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

"Nous voulons tous que l'indépendance et la souveraineté de l'Ukraine soient respectées", a-t-il dit après avoir rencontré le président ukrainien Petro Porochenko. "Nous voulons tous et nous avons tous intérêt à ce que la paix revienne dans cette partie de notre Europe."

Matteo Renzi doit rencontrer le président russe Vladimir Poutine jeudi à Moscou.