Réservé aux abonnés

Moscou menace une ONG

07 août 2015, 11:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

L'ONG russe Golos, qui dénonce les fraudes électorales, a accusé hier les autorités de vouloir la forcer à fermer, au lendemain de l'annonce de poursuites à son encontre pour ne pas s'être inscrite au nouveau registre des "agents de l'étranger". L'association, qui propose une "carte des violations" interactive sur Internet pour chaque scrutin, a recensé 75 irrégularités présumées lors des dernières municipales à Joukovski près de Moscou, le 31 mars. Elle a été accusée mardi par le ministère de la Justice de ne pas s'être inscrite au registre des "agents de l'étranger" comme l'exige une loi con...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois