Naufrage près de Lampedusa: un mort et des dizaines de disparus

Le naufrage d'une embarcation de fortune près de Lampedusa a fait un mort et des dizaines de disparus, alors que 56 ont été sauvés par les garde-côtes.
06 août 2015, 11:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
lampedusa

L'embarcation transportait des migrants tunisiens qui tentaient de rejoindre l'Italie. Les passagers du navire ont pu téléphoner aux services d'urgence quand l'embarcation a commencé à couler au milieu de la nuit près de l'îlot de Lampione, à l'ouest de Lampedusa.

Ce drame rappelle les risques courus par les clandestins qui tentent de gagner l'Italie.
 
"Nous avons récupéré 56 migrants, dont une femme, qui se trouvaient pour leur majorité près de l'îlot de Lampione, ou déjà arrivés sur ce gros rocher", proche de l'île de Lampedusa, a indiqué le commandant des garde-côtes, Filippo Marini.
 
Selon lui, "ils sont en bonne santé même si certains souffrent d'hypothermie" après des heures passées dans l'eau. Les rescapés ont été emmenés au centre d'accueil de Lampedusa, rouvert pour l'occasion. Le cadavre d'un homme a été repêché vendredi matin.
 
Le nombre de disparus recherchés est indéterminé, mais se situe entre une quarantaine et une cinquantaine, les survivants ayant parlé de plus d'une centaine d'immigrés à bord au départ de Tunisie.
 
Epave introuvable
 
Des vedettes des garde-côtes et de la police financière, des hélicoptères et trois bâtiments de l'OTAN - un italien, un allemand et un turc - participaient aux recherches. Celles-ci "continueront tant qu'il y aura de l'espoir de retrouver des survivants", a précisé le commandant Marini.
 
Des embarcations privées et des centres de plongée sous-marine de cette zone très touristique ont été sollicités pour participer aux secours.
 
L'épave était curieusement introuvable. Soit le rafiot a coulé à pic et très rapidement, soit - hypothèse plus improbable - il a rebroussé chemin avec les passeurs vers la Tunisie.
 
Le parquet d'Agrigente a ouvert une enquête pour "homicide et incitation à l'immigration clandestine" et essaie de savoir si des passeurs se trouvent parmi les rescapés.
 
Bateaux de fortune
 
Lampedusa est située au sud de la Sicile, à 130 km environ à l'est de la Tunisie. En 2011, environ 50'000 Tunisiens partis pendant le "printemps arabe" et immigrants d'Afrique sub-saharienne fuyant la guerre en Libye, étaient arrivés dans le sud de l'Italie.
 
Ils avaient souvent versé à des passeurs d'importantes sommes pour monter à bord de bateaux de fortune.