Navire échoué en Sicile: les marins sont sauvés

Un navire marchand italien s'est échoué samedi matin près de la Sicile. Ses 19 matelots sont sains et saufs.
05 août 2015, 15:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
capture2________

Un navire marchand italien, le Gelso M, de 150 mètres de long, s'est échoué sur des écueils près de Siracuse en Sicile samedi matin, à cause de fortes rafales de vent. Ses 19 membres d'équipage italiens ont été évacués, ont annoncé les garde-côtes.

"Les dix-neuf membres d'équipage du bateau citerne Gelso M. ont été sauvés", a déclaré dans un communiqué diffusé à la mi-journée le porte-parole des garde-côtes Cosimo Nicastro. Selon M. Nicastro, les personnes évacuées "sont en bonne santé".

L'évacuation des 19 matelots a été effectuée par deux hélicoptère des garde-côtes, appuyés par un appareil de la marine militaire et un hélicoptère de l'aéronautique militaire. Compte tenu de la position du navire, il était en effet impossible d'envoyer des vedettes sur place.

Le bateau citerne, qui était vide de tout chargement, s'était échoué vers 09h00 samedi "probablement en raison de très mauvaises conditions météos", avaient auparavant annoncé les garde-côtes. Il s'était encastré dans des écueils près de la Pointe Santa Panagia, à côté de Siracuse.

Erreur humaine?

"Vu l'impossibilité de manoeuvrer le navire", le commandant avait ordonné son abandon et l'évacuation de ses occupants, selon les garde-côtes qui ont parlé de "voies d'eau, notamment dans la salle des machines". Le navire marchand qui arrivait de Mestre, près de Venise, se dirigeait vers le port d'Augusta où il devait embarquer une cargaison de carburant.

Selon des sources proches des secours, il est possible que l'accident soit dû à une erreur humaine car avec une mer de force 8 et des rafales de vents à 40 noeuds, le Gelso M. n'aurait pas dû naviguer si près des côtes.

Il n'y a pour le moment pas de fuites ni de risques de pollution car le navire est muni d'une double coque. Mais le ministère de l'Environnement a été alerté de façon préventive alors que les mauvaises conditions météorologiques devraient s'aggraver.