New Jersey: le train a accéléré avant le crash

Les autorités américaines affirment que le train qui a détruit une gare du New Jersey a accéléré avant son entrée en station. Le conducteur, blessé dans l'accident, collabore à l'enquête.
07 oct. 2016, 07:37
/ Màj. le 07 oct. 2016 à 07:41
L'accident, survenu dans une gare du New Jersey, avait fait un mort et plus d'une centaine de blessés.

Le train de banlieue, qui a défoncé une gare du New Jersey fin septembre, faisant un mort et plus de 100 blessés, a accéléré brusquement juste avant d'entrer dans la station, ont indiqué jeudi les autorités américaines. L'accélération est intervenue moins d'une minute avant l'accident.

"La boîte noire indique que l'accélérateur est passé de la position neutre à la position 4 alors que le train roulait à 8 miles/heure (13 km/h), approximativement 38 secondes avant la collision. La vitesse du train a commencé à augmenter et a atteint un maximum de 21 miles/heure (33 km/h)", a indiqué le National Transportation Safety Board (NTSB) dans un communiqué.

Les enquêteurs, arrivés à Hoboken le jour de l'accident le 29 septembre, ont passé des jours à dégager les boîtes noires et la caméra vidéo fixée à l'avant du train. Son accès était dangereux en raison de l'effondrement de la verrière de la gare sur l'avant du convoi.

Le conducteur collabore

Le NTSB a souligné jeudi que les données de la caméra et des boîtes avaient pu être récupérées, mais n'a avancé aucune hypothèse pour l'accélération soudaine du train, qui transportait quelque 250 passagers en pleine heure de pointe.

Immédiatement après le crash spectaculaire du 29 septembre, les témoins avaient été nombreux à souligner la vitesse avec laquelle le convoi était entré en gare.

Le communiqué du NTSB ne dit rien sur le conducteur du train, blessé dans l'accident. Les enquêteurs avaient indiqué, il y a quelques jours, qu'il collaborait à l'enquête.

L'accident avait rouvert le débat sur les problèmes de sécurité des trains et les retards en investissement du réseau américain.