New York: sept morts après l'effondrement des deux immeubles

Une dizaine de personnes étaient toujours portées disparues jeudi après l'effondrement mercredi matin à New York de deux immeubles résidentiels. L'accident a fait au moins sept morts et des dizaines de blessés.
07 août 2015, 13:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Firefighters continue to spray water on the smoldering debris from an explosion in Harlem, Wednesday, March 12, 2014 in New York. A gas leak triggered an explosion that shattered windows a block away, rained debris onto elevated commuter railroad tracks close by, cast a plume of smoke over the skyline and sent people running into the streets. (AP Photo/Bebeto Matthews)

L'effondrement mercredi de deux immeubles à Manhattan a fait au moins sept morts et près de 60 blessés, a indiqué jeudi un la police. L'accident est vraisemblablement dû à une explosion provoquée par une fuite de gaz.

Une dizaine de personnes étaient toujours portées disparues, selon un bilan avancé par la mairie de New York.

Selon un décompte établi par l'AFP auprès de quatre hôpitaux new-yorkais, 63 personnes ont été soignées, la plupart pour des blessures légères.

Le maire de New York Bill de Blasio a déploré une "terrible tragédie". Il a promis que "tous les efforts étaient déployés pour retrouver chacune des personnes disparues". Le président Barack Obama a adressé ses condoléances aux familles des victimes.

Plus de 250 pompiers

Plus de 250 pompiers ont fouillé toute la journée de mercredi les décombres enfumés des deux immeubles en brique. Les bâtiments contenaient 15 appartements dans le quartier majoritairement hispanique d'East Harlem, dans le nord de Manhattan.

L'explosion s'est produite à 09h30 (14h30 en Suisse) mercredi. Selon Bill de Blasio, "le seul signe qu'un danger existait est parvenu 15 minutes avant l'explosion" lorsqu'une fuite de gaz a été signalée à Con Edison, le fournisseur.

Un habitant a senti le gaz

"Un résident a indiqué avoir senti le gaz dans l'immeuble situé au 1652 Park Avenue mais a précisé que l'odeur pouvait aussi bien venir de l'extérieur du bâtiment", a expliqué un porte-parole de l'entreprise.

Il s'agit du premier accident mortel de ce genre à frapper la ville de huit millions d'habitants depuis que le démocrate Bill de Blasio en a pris les rênes de la municipalité en janvier, succédant à Michael Bloomberg.