Nombreux voyages scolaires annulés en Belgique

L'accident de car survenu en Valais mardi dernier a poussé de nombreux parents en Belgique à annuler la participation de leurs enfants à des voyages scolaires. Face à la situation, les autorités vont assouplir une règle selon laquelle les voyages ne peuvent avoir lieu que si 90% des élèves y participent.
05 août 2015, 16:05
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
marie-dominique_simonet_resultat

La ministre belge francophone de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet, a indiqué lundi qu'elle donnera des dérogations. "Tous ceux qui voudront partir pourront le faire" malgré la vague d'annulations, a-t-elle déclaré sur les ondes de la radio Bel-RTL.

A la suite de l'accident de car de Sierre (VS), qui a coûté la vie à 28 personnes dont 22 enfants, des parents ont annulé la participation de leurs enfants à des voyages scolaires. Certains déplacements prévus ne pourraient en théorie donc plus avoir lieu, le quota n'étant pas atteint.

Mme Simonet a aussi été interrogée sur le choix du car comme moyen de transport scolaire, remis en question par certains. "On peut aussi se dire alors qu'il vaut mieux ne pas partir du tout", a-t-elle lancé. Pour la ministre, "on ne doit pas tomber dans la psychose".

"Les enfants doivent être confrontés à la réalité. La vie continue et il faut continuer à avoir des projets". Mme Simonet souhaite cependant réfléchir à la question de la sécurité du transport scolaire. "C'est l'occasion de refaire le point".