Nouvelle faillite dans l'industrie solaire

L'entreprise allemande spécialisée dans l'énergie solaire thermique Solar Millenium a annoncé aujourd'hui qu'elle déposait le bilan, témoignant des difficultés grandissantes de cette branche.
03 août 2015, 22:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
panneaux_solaires_dma

Il y a une semaine le fabricant allemand de panneaux solaires Solon annonçait lui aussi son dépôt de bilan.
Solar Millenium, installé dans le sud de l'Allemagne et qui comptait un peu plus de 300 salariés selon son dernier pointage (avril 2011), a expliqué être à court de liquidités en raison de retards pris dans la cession de projets aux Etats-Unis, et dans le financement d'un grand projet de centrale solaire en Espagne.

«Ces deux transactions auraient couvert le besoin de liquidités actuel et jeté les bases pour le développement futur», a assuré la direction du groupe.

Solar Millenium est une entreprise spécialisée dans une technologie encore minoritaire: l'énergie solaire thermique. Elle consiste à utiliser la chaleur du soleil pour chauffer de l'eau, via  des panneaux solaires paraboliques, et faire tourner des turbines, ce qui ne fonctionne vraiment que dans des pays chauds.

Concurrence féroce

La technologie la plus répandue, celle de l'électricité photovoltaïque dont Solon est un représentant, consiste elle à produire le courant directement depuis les cellules composant les  panneaux solaires.

Solar Millenium traverse depuis des mois une passe difficile, caractérisée par une valse de patrons et des polémiques sur le sérieux de ses projets.

De manière générale, les industriels liés à l'énergie solaire en Allemagne connaissent de graves difficultés, à cause de la concurrence toujours plus féroce de fabricants asiatiques, et de la fin de l'âge d'or des subventions à cette énergie en Europe.