Réservé aux abonnés

Nouvelle vague de violences

Douze soldats tués et 17 villageois décapités.
06 août 2015, 10:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6332158.jpg

Deux soldats de l'Otan, victimes d'une nouvelle "attaque de l'intérieur" déclenchée par un militaire afghan, et dix soldats afghans ont été tués hier dans le sud de l'Afghanistan, selon l'Otan et les autorités locales. Et 17 villageois ont été décapités la veille par des inconnus dans cette région.

Dans le Laghman, province de l'est proche de la capitale Kaboul, la Force internationale de l'Otan (Isaf) a été victime d'une nouvelle attaque lancée par un des soldats afghans qu'elle forme en vue de son retrait de ce pays prévue fin 2014.

"Un membre de l'armée nationale afghane a retourné son ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an