Obama ne va plus prendre de gants avec les républicains

Le président américain Barack Obama devrait mener en 2012 sa campagne de réélection sur un ton plus offensif qu'il y a quatre ans.
03 août 2015, 23:50
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le président Barack Obama.

Le 6 novembre, les Américains décideront de reconduire ou non le dirigeant démocrate pour quatre ans supplémentaires à son poste.

"Des débats difficiles et certains combats ardus nous attendent" en 2012, a noté samedi M. Obama lors de son allocution hebdomadaire coïncidant avec l'orée de la nouvelle année. Le président en exercice a lancé sa campagne en avril dernier.

Il se présente comme le défenseur de la classe moyenne. Il a conclu l'année législative 2011 sur une victoire face aux républicains de la chambre, arrachant une prolongation d'allègements fiscaux pour 160 millions de salariés et une extension des versements des allocations chômage.

Mais ces dispositifs expireront en février, augurant d'un nouvel accrochage entre exécutif démocrate et législateurs républicains. De tels affrontements budgétaires ont ponctué l'année 2011, mettant l'Etat fédéral au bord de la cessation de paiements et conduisant à une dégradation de la dette souveraine du pays par l'agence de notation Standard and Poor's.

Mais la Maison Blanche et l'équipe de campagne de M. Obama sont certaines d'avoir gagné la guerre de l'opinion publique face à un Congrès dont la cote de confiance plafonne à 9%.

Premier signe d'une campagne offensive de M. Obama, celui-ci a prévu de se rendre mercredi à Cleveland (Ohio). Aucun républicain ne s'est installé à la Maison Blanche sans avoir remporté cet Etat riche en grands électeurs.