Réservé aux abonnés

Opération de sauvetage ratée

07 août 2015, 14:32
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8663254.jpg

Les Etats-Unis ont défendu le bien-fondé de l'opération lancée samedi au Yémen pour libérer l'otage américain Luke Somers, même si son échec a conduit à son décès et à celui d'un Sud-Africain. Certains experts ont pointé hier la faiblesse des informations rassemblées par les services de renseignement américains.

Le président Barack Obama est rapidement monté au créneau pour affirmer avoir "autorisé cette opération de sauvetage en coopération avec le gouvernement yéménite" après des "informations indiquant que la vie de Luke était en danger immédiat".

Au cours de cette opération, Luke Somers...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois