Pays-Bas: un pilote déclenche accidentellement une alerte de détournement d’avion

Une grosse opération a été lancée mercredi aux Pays-Bas suite à une alerte de détournement d’un avion. Mais c’était finalement une fausse manoeuvre d’un pilote. De nombreux vols ont été retardés suite à cet incident.
07 nov. 2019, 09:00
/ Màj. le 07 nov. 2019 à 09:00
De nombreux vols au départ de l'aéroport de Schiphol ont été retardés suite à l'incident.

Un pilote a accidentellement déclenché une alarme de détournement d’avion mercredi à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol. Une importante opération des secours et des forces de l’ordre néerlandais a été mise en place.

«Fausse alerte. Dans le vol Amsterdam – Madrid, cet après-midi, a été activé par erreur, une alerte qui déclenche des protocoles sur les détournements d’avions à l’aéroport», a déclaré la compagnie aérienne espagnole Air Europa dans un tweet. «Il ne s’est rien passé, tous les passagers sont sains et saufs et dans l’attente de bientôt pouvoir décoller. Nous sommes profondément désolés», a-t-elle ajouté.

 

 

La police militaire, chargée des ports et aéroports, avait indiqué plus tôt dans la soirée mercredi intervenir en raison d’une «situation suspecte» à bord d’un avion à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam. Elle avait ensuite rapporté que les passagers et les membres de l’équipage avaient pu descendre de l’appareil en toute sécurité.

L’avion transportait 27 passagers, ont rapporté les médias locaux.

 

Investigations en cours

Les photos prises sur les lieux montraient des véhicules de police et des ambulances stationnés autour de l’avion. Une partie de l’aéroport a été temporairement évacuée. «Ce soir, une alerte d’un détournement d’avion/prise d’otages a été envoyée depuis le cockpit. Après quoi tous les protocoles à Schiphol sont entrés en vigueur», a déclaré dans un tweet la police militaire.

 

 

«La priorité des priorités était la sécurité des passagers et de l’équipage», a-t-elle ajouté, précisant que des investigations étaient en cours afin de déterminer «comment l’alerte a pu être déclenchée». Le ministre néerlandais de la Justice et de la Sécurité s’est dit, dans un tweet, «impressionné» par l’intervention «pointue» des forces de l’ordre.

De nombreux vols au départ de l’aéroport de Schiphol étaient retardés suite à l’incident. Schiphol est l’un des aéroports les plus fréquentés d’Europe, avec plus de 70 millions de passagers par an, selon son site internet.