Pénurie de carburant en Grande-Bretagne: l’armée britannique déployée dès lundi

La pénurie de carburant qui touche la Grande-Bretagne met les nerfs des habitants à rude épreuve.
02 oct. 2021, 11:07
/ Màj. le 02 oct. 2021 à 11:07
Depuis la semaine dernière, de longues files d'attente se forment devant les stations-service, confrontées à des problèmes d'approvisionnement.

Environ 200 militaires seront déployés dès lundi au Royaume-Uni pour assurer la livraison de carburant dans les stations-service, a annoncé vendredi le gouvernement. Ces dernières sont affectées par des pénuries en raison du manque de chauffeurs routiers et des achats de panique.

Le gouvernement a également indiqué qu’il autoriserait immédiatement jusqu’à 300 chauffeurs de camion-citerne étrangers à travailler au Royaume-Uni jusqu’à fin mars 2022, dans le cadre de l’octroi de milliers de visas de travail temporaires destinés à soulager les chaînes d’approvisionnement.

Achats de panique

Depuis la semaine dernière, de longues files d’attente se forment devant les stations-service, confrontées à des problèmes d’approvisionnement dus à un manque de chauffeurs routiers (100’000 selon les professionnels). Elles ont été marquées à certains endroits par des altercations entre automobilistes à bout de nerfs.



Cette situation exceptionnelle est la dernière conséquence en date des pénuries de main-d’oeuvre causées par la pandémie et le Brexit, avec des problèmes de livraison touchant aussi les rayons des supermarchés, les chaînes de restauration rapide ou encore les pubs.

Visas provisoires

Pour tenter de remédier au manque de chauffeurs routiers et de personnel dans les élevages de volaille, et face au spectre de rayons vides à Noël, le gouvernement s’était déjà résolu samedi à amender sa politique d’immigration et à accorder jusqu’à 10’500 visas de travail provisoires de quelques mois.