Réservé aux abonnés

Petite lueur d'espoir

06 août 2015, 09:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6021162

La Grèce a vu naître hier une lueur d'espoir sur le terrain politique. Un premier pas a été franchi en vue de la formation d'un gouvernement favorable au maintien du pays dans la zone euro, mais susceptible de renégocier la feuille de route dictée par ses créanciers.

Quatre jours après le choc des élections législatives, qui ont débouché sur une chambre sans majorité et dominée par les opposants aux plans de rigueur dictés par l'Europe, l'ancien ministre socialiste des Finances Evangelos Venizelos a pris le relais pour tenter de former un gouvernement "d'union nationale" pro-européen.

Aprè...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois