Pippa Middleton s'étonne d'être célèbre à cause de ses fesses

La belle-soeur du prince William, Pippa Middleton, s'étonne d'être devenue célèbre à cause de son fessier. Elle livre ces informations dans un livre de recettes et de conseils de décoration, déjà descendu en flèche par le Daily Mail.
06 août 2015, 14:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Pippa Middleton lors du mariage de sa soeur Kate.

Pippa Middleton, la médiatique belle-soeur du prince William, fait part de sa surprise d'être devenue "célèbre à cause de ses fesses". Elle délivre ses états d'âme dans un livre de recettes et de conseils de décoration à paraître cette semaine.

"C'est un peu surprenant de devenir célèbre (si c'est le mot exact) avant d'avoir 30 ans à cause de votre soeur, de votre beau-frère et de vos fesses", écrit Pippa Middleton dans son livre dont des extraits ont été transmis à la presse.

Cette jolie brune filiforme de 29 ans avait presque volé la vedette à sa soeur aînée, Kate, le jour du mariage de cette dernière avec le prince William en avril 2011 à Londres. Moulée dans une somptueuse robe ivoire, agrémentée de boutons soulignant sa chute de reins, elle avait fait sensation sur la Toile.

"J'ai assurément des opportunités qui font rêver nombre de personnes, mais par de nombreux aspects je suis une fille normale de moins de trente ans qui essaie de faire carrière (...) dans des circonstances qui peuvent parfois sembler étranges", explique Pippa Middleton dans son livre.

Son expérience au rayon farces et attrapes

"Je sais que beaucoup de gens vont prendre le livre simplement par curiosité (mais) je peux vous assurer que c'est encore plus étrange pour moi que pour vous de voir autant de choses écrites sur moi alors que j'ai fait si peu pour me construire une image", ajoute-t-elle dans "Faire la fête: un an de festivités britanniques pour la famille et les amis".

Ce livre, présenté comme le "guide complet pour recevoir", est inspiré de son expérience dans l'entreprise familiale de farces et attrapes et dans une entreprise événementielle.

Dans une critique au titre assassin publiée lundi sur son site internet, le "Daily Mail" estime que ce livre est "parfait pour quiconque a besoin de faire des glaçons".