Pollution en Amazonie: l'amende de Chevron ramenée à 9,5 milliards de dollars

En Equateur, la Cour nationale de justice a confirmé mardi la condamnation de Chevron pour un cas de pollution en Amazonie. L'amende pour la compagnie pétrolière a été ramenée à 9,5 milliards de dollars.
07 août 2015, 12:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Members of the indigenous Secoya communitiy march down a  streets to a court where demonstrators hold a protest against Chevron-Texaco in Lago Agrio 180 kms (110 miles) northeast of Quito, Ecuador on Tuesday, Oct. 21, 2003. Texaco is accused of alledged ecological damages in Ecuador's Amazon region during two decades of petrolium extraction. (AP Photo/Dolores Ochoa)(AP Photo/Dolores Ochoa)

La plus haute instance judiciaire d'Equateur a ramené à 9,5 milliards de dollars (8,7 milliards de francs) l'amende infligée pour pollution à la compagnie pétrolière américaine Chevron. Sa décision, définitive, a été annoncée mardi.

La Cour nationale de justice (CNJ) a confirmé la condamnation de Chevron pour un cas de pollution en Amazonie. Elle a fixé l'amende à 9,511 miliards de dollars, divisant quasiment de moitié le montant initialement fixé à 19 milliards de dollars.

Quelque 30'000 indigènes et petits agriculteurs accusaient la compagnie pétrolière Texaco, acquise en 2001 par Chevron, d'avoir pollué de vastes zones de la forêt amazonienne pendant une période d'exploitation pétrolière de 1964 à 1990.

Selon les plaignants, des dégâts environnementaux très graves ont été causés par les déversements dans des fosses à ciel ouvert de déchets pétroliers qui ont ensuite contaminé sols et rivières.

En janvier 2012, la justice avait confirmé en deuxième instance une amende de 9 millions de dollars infligée au pétrolier américain par la cour de la province amazonienne de Sucumbios. Son montant a ensuite été doublé, l'entreprise n'ayant pas présenté ses excuses aux victimes comme elle y était enjointe.