Porte-avions en Méditerrannée: un avion russe rate son appontage et finit à la mer

Un avion de chasse russe qui revenait d'une mission de combat en Syrie a raté son appontage en Méditerranée et a terminé à la mer. Le pilote a pu s'éjecter à temps.
05 déc. 2016, 12:34
/ Màj. le 05 déc. 2016 à 12:37
Ici un avion de chasse qui a atterri correctement sur l'Amiral Kouznetsov.

Un avion de chasse russe Soukhoï 33 s'est abîmé en mer après avoir raté son appontage sur le porte-avions Amiral Kouznetsov, annoncé lundi l'armée russe citée par les agences. Ce porte-avions a été déployé en Méditerranée pour les opérations militaires en Syrie.

"Après avoir mené une mission de combat en Syrie, l'avion de chasse Soukhoï-33 a dépassé la piste d'atterrissage en essayant d'apponter sur le porte-avions Amiral Kouznetsov", a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué.

L'accident a été causé par "une rupture du filin", qui est censé retenir les avions ayant atterri en s'accrochant à leur crosse d'appontage, a-t-il ajouté, précisant que le pilote s'est éjecté à temps et n'a pas été blessé.

Il s'agit du deuxième avion perdu par la Marine russe depuis l'arrivée mi-novembre du porte-avions au large des côtes syriennes. Le 14 novembre, un avion de chasse MiG-29K s'est abîmé en Méditerranée au moment où il tentait de se poser sur le porte-avions.

L'Amiral Kouznetsov, chargé de renforcer le dispositif militaire russe en Syrie, se trouve au large des côtes syriennes depuis mi-novembre et a déjà mené des frappes sur des positions de groupes djihadistes en Syrie.

Depuis le 30 septembre 2015, la Russie procède à des frappes aériennes en soutien aux troupes du régime de Bachar al-Assad, dont elle est la principale alliée.