Portugal: les incendies continuent dans le nord et le centre du pays

Le feu qui ravage les forêts du centre et du nord du Portugal depuis le 10 août continue de faire rage ce lundi.
07 août 2015, 11:42
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Portuguese firefighters work to extinguish a fire in Adsamo, near Vouzela, Portugal, Friday, Aug. 23, 2013. More than 600 Portuguese firefighters were battling six new wildfires a day after one firefighter was killed and nine others injured when gusting winds caused a fire to change direction. Portugal's National Civil Protection agency said water-bombing planes were also being used to fight fires Friday in north-central Portugal. (AP Photo/Francisco Seco)

Des feux de forêt continuent de faire rage dans le nord et le centre du Portugal. Quelque 900 pompiers luttent contre des flammes qui peuvent atteindre plus de 30 mètres de haut.

Lundi matin, l'incendie le plus important sévissait à Feitalinho, dans le district de Viseu (centre). A Sao Pedro de Veiga, dans le district de Vila Real (nord), environ 230 pompiers continuaient à combattre un feu qui progressait sur trois fronts. Selon la protection civile, cette vague d'incendies devrait connaître une accalmie dès mercredi grâce à une baisse des températures.

Dimanche à Oliveira do Hospital (centre), les flammes ont dépassé les 30 mètres de haut dans un important incendie d'une forêt de pins. Dans la chaîne de montagne de Caramulo (centre), l'incendie qui a coûté la vie à une jeune femme pompier a été maîtrisé.

Le Portugal, qui bénéficie depuis jeudi de deux avions Canadair français, va "demander à la France de prolonger son aide", a indiqué Miguel Cruz, adjoint à la coordination des opérations nationales de lutte contre les incendies. "Deux autres avions portugais vont également renforcer le dispositif", a-t-il ajouté.

Mardi dernier, le Portugal avait demandé à la France et à l'Espagne des renforts pour combattre des incendies meurtriers qui ont déjà coûté la vie à trois pompiers cette année. Ces deux pays avaient envoyé quatre Canadair, mais les deux avions espagnols sont repartis en fin de semaine dernière.