Réservé aux abonnés

Pour Obama, la marche contre le racisme "n'est pas terminée"

Il y a 50 ans, Martin Luther King menait une marche historique, pour les droits civiques des Noirs américains.
07 août 2015, 15:10
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8917935.jpg

Barack Obama a souligné samedi à Selma (sud), haut lieu de la lutte pour les droits civiques, que la marche contre le racisme aux Etats-Unis n'était "pas terminée", évoquant à plusieurs reprises les récents incidents à Ferguson, dans le Missouri.

Dans un discours prononcé sous un soleil éclatant devant le pont Edmund Pettus sur lequel, il y a 50 ans, quelque 600 manifestants pacifiques furent violemment repoussés par la police, le premier président noir de l'histoire des Etats-Unis a appelé à refuser le raisonnement consistant "à suggérer que le racisme a disparu".

"Nous n'avons pas besoin ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois