Réservé aux abonnés

Pour Poutine, pas de nouveau rideau de fer

Moscou accuse l'occident, mais poursuit son déploiement militaire.
07 août 2015, 14:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8620279.jpg

Moscou a multiplié ce week-end les déclarations acrimonieuses contre l'Occident, tout en continuant de masser ses troupes dans l'Est séparatiste de l'Ukraine. Vladimir Poutine a toutefois assuré hier que la Russie ne souhaitait pas être isolée par un nouveau "rideau de fer", qui serait désastreux pour le pays.

Au journaliste de l'agence de presse russe TASS qui lui demandait si la Russie n'essayait pas d'ériger de nouvelles barrières avec l'Occident, le président a répondu: "Nous ne le faisons pas. Et nous ne le ferons pas. Nous comprenons quelles seraient les conséquences désastreuses d'un n...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois