Poutine se venge sur les importations agricoles

Le Kremlin a ordonné mercredi d'"interdire ou de limiter pour un an" les importations de produits agroalimentaires en provenance des pays ayant mis en place des sanctions économiques contre la Russie.
07 août 2015, 14:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Vladimir Poutine a démenti des informations parues dans la presse russe selon lesquelles la Russie comptait rouvrir une station d'écoutes à Cuba.

"Afin de protéger les intérêts nationaux de la Fédération de Russie (...), j'ordonne d'interdire ou de limiter pour un an les importations sur le territoire russe de certains types de produits agricoles, de matières premières et de produits d'alimentation" en provenance de pays qui ont "décidé de mettre en place des sanctions économiques" contre la Russie, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine, cité dans un communiqué.

Le président russe a ordonné à son gouvernement de mettre au point une liste de produits qui seront exclus des importations, a encore précisé le Kremlin.

Le gouvernement va en revanche autoriser le Brésil à augmenter de manière substantielle ses exportations de viande et de produits laitiers vers la Russie, a annoncé le service de veille vétérinaire et phytosanitaire russe (VPSS).

Ces décisions font suite à une nouvelle série de sanctions économiques adoptées par l'UE et les Etats-Unis contre Moscou accusée d'entretenir l'instabilité dans l'est de l'Ukraine.