Prononcé mort dans un accident, il sort vivant de l'hôpital

Un Australien laissé pour mort dans sa voiture accidentée par des ambulanciers indélicats a quitté l'hôpital sur ses deux pieds après une convalescence de six semaines, a rapporté vendredi un quotidien local. Une enquête est ouverte.
06 août 2015, 09:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Daniel Huf, 30 ans, avait été grièvement blessé au volant de sa Porsche le 1er avril dernier près de Melbourne et déclaré mort sur les lieux de l'accident. Des médecins urgentistes avaient finalement détecté un faible pouls alors qu'ils se préparaient à retirer de la voiture ce qu'ils croyaient être un corps.

Daniel Huf a quitté l'hôpital jeudi, selon le journal "The Age". "C'est un miracle que Daniel puisse marcher, lire, dire quelques mots intelligibles, écrire des messages logiques et reconnaître ses visiteurs", s'est ému son père.

La société "Ambulance Victoria" a indiqué avoir ouvert une enquête pour déterminer les responsabilités des deux ambulanciers. Ceux-ci sont traumatisés par leur erreur, selon elle.