Propagande homosexuelle: Ikea ferme un site internet en Russie

Risquant de contrevenir à la loi réprimant la propagande homosexuelle en Russie, Ikea va fermer son site internet sur lequel sont publiées, entre autres, des photos et des interviews de familles "quelque soit leur genre ou leur orientation sexuelle".
07 août 2015, 15:11
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
FILE - In this April 27, 2006 file photo, an exterior view of the Ikea furniture store in Duisburg, western Germany. The Czech veterinary authority said Monday, Feb. 25, 2013 it detected horse meat in meat balls labeled as beef and pork imported to the country by Sweden's furniture retailer giant Ikea. The State Veterinary Administration says the one-kilogram packs of the frozen meat balls were made in Sweden to be sold in Ikea's furniture stores that also offer typical Swedish food. (AP Photo/Frank Augstein, File)

Le numéro un mondial de l'ameublement Ikea a indiqué vendredi qu'il va fermer un site internet en Russie qui risque de contrevenir à la loi réprimant la propagande homosexuelle dans ce pays. Implantée en Russie depuis 2000, la chaîne suédoise en a fait son quatrième marché mondial, derrière l'Allemagne, les Etats-Unis et la France, et devant la Suède.

Ikea a précisé qu'il va fermer son site appelé Ikea Family Live car "un certain nombre de ce magazine en ligne pourraient être assimilés à de la propagande" contrevenant à la loi sur la propagande homosexuelle promulguée par le président russe Vladimir Poutine en 2013.

Cette loi qui réprime "la propagande d'orientations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs" , a été utilisée pour interdire des manifestations d'homosexuels et notamment pour poursuivre le fondateur d'un site internet offrant des conseils aux mineurs homosexuels.

Jusqu'à 15'000 euros d'amende

"Nous nous plions aux lois des pays dans lesquels nous faisons des affaires et pour empêcher toute violation de la loi, nous avons décidé d'arrêter la publication du magazine web en Russie", a indiqué Ikea dans un communiqué.

Le magazine Ikea Family Live est publié dans 25 pays, en version en ligne ou imprimée et montre des photos et interviews de familles "quelque soit leur genre ou leur orientation sexuelle", selon Ikea. Selon la loi russe, Ikea pourrait être condamné à payer une amende de plus de 15'000 euros ou à suspendre ses activités dans le pays pour une période de 90 jours s'il enfreignait la loi.