Quelque 143 millions de Brésiliens élisent leur président ce dimanche

Le Brésil est appelé aux urnes ce dimanche. Ils seront plus de 142,8 millions d'électeurs pour élire leur président. La sortante Dilma Rousseff tient la corde, mais elle devra sans doute passer par un deuxième tour pour être réélue, l'atypique Marina Silva et le social-démocrate Aecio Neves étant sur les talons de l'actuelle présidente.
07 août 2015, 14:18
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La présidente sortante Dilma Rousseff est donnée favorite à l'élection présidentielle au Brésil. Mais la candidate atypique Marina Silva (photo) et le candidat du Parti social-démocrate Aecio Neves sont en embuscade.

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 08h00 locales (13h00 suisses) au Brésil pour l'élection présidentielle et les législatives, ainsi que pour l'élection des gouverneurs des 27 Etats fédérés. Près de 143 millions d'électeurs sont appelés aux urnes. Les premiers résultats seront connus vers 05h00 suisses du matin lundi.

Les bureaux de vote seront ouverts jusqu'à 17h00 (22h en Suisse). Le Brésil comptant trois fuseaux horaires, les derniers bureaux fermeront toutefois à minuit (heure locale), en Amazonie (nord).

Les ultimes sondages samedi montrent que la présidente de gauche Dilma Rousseff, candidate à la réélection est favorite. Mais elle a besoin de 50% des voix plus une pour éviter un second tour face au social-démocrate Aecio Neves et à l'écologiste Marina Silva.

Pour la présidentielle et l'élection des gouverneurs, un second tour est prévu le 26 octobre, si le vainqueur du premier tour n'obtient pas la majorité absolue ce dimanche. Les votes blancs et nuls sont comptabilisés au Brésil, ce qui explique qu'un candidat puisse obtenir la majorité absolue sans franchir la barre des 50%.