Quinze chrétiens égorgés par des islamistes présumés dans leur sommeil

Quinze chrétiens ont été égorgés par des islamistes présumés au cours d'une attaque survenue vendredi à Musari, ont déclaré une source humanitaire et des habitants dimanche. Ce village du nord-est du Nigeria est proche de la base du groupe islamiste Boko Haram.
30 déc. 2012, 22:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
155472080

«D'après les informations que nous avons recueillies, les  assaillants se sont introduits dans des maisons et ont tué quinze  personnes dans leur sommeil», a dit une source humanitaire sous couvert d'anonymat.

Parmi les victimes, «il y avait un policier de la circulation et  14 civils. Les victimes ont été choisies car elles étaient toutes chrétiennes. Certaines avaient déménagé dans le quartier pour fuir  d'autres régions touchées par les attaques de Boko Haram», a expliqué une source humanitaire. Les habitants ont attribué cette attaque à Boko Haram.

Plus de 3000 morts

Boko Haram, qui se réclame des talibans afghans, veut créer un Etat islamique dans le nord du Nigeria. Les violences attribuées au groupe ainsi que leur répression sanglante par les forces de l'ordre  ont fait, selon les estimations, plus de 3000 morts depuis 2009.

L'ONG Human Rights Watch a récemment déclaré que «des crimes contre l'humanité étaient susceptibles d'avoir été commis du côté des agents de l'Etat comme de celui des membres de Boko Haram.»

Pays le plus peuplé d'Afrique, le Nigeria compte 160 millions d'habitants, le sud étant à majorité chrétienne et le nord à majorité musulmane.