Rachida Dati privée de Maroc?

Un juge marocain a demandé l'arrestation l'ancienne ministre de la justice française pour non-respect du code pénale marocain.
06 août 2015, 14:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Rachida Dati devra éviter les séjours marocains.

Après la tempête médiatique autour du père sa fille, Rachida Dati est de nouveau sous le feu des projecteurs, après qu'un juge marocain ait demandé son arrestation, annonce le site closer.fr.

Rachida Dati pourrait être privée de séjour au Maroc. L'un des juges marocain le plus influant du pays a demandé son arrestation parce que l'ancienne ministre de la justice française a eu un enfant né d'une ''relation sexuelle illégitime''.

L'article 490 du code pénal marocain est pourtant formel: "sont punis d'emprisonnement d'un mois à un an, toutes personnes de sexe différent, qui, n'étant pas unies par les liens du mariage ont, entre elles, des relations sexuelles".

La loi, bien que remise en cause sur demande d'ONG pour la liberté des femmes, est toujours d'actualité.

L'ex-garde des Seaux est née en France de père marocain et de mère algérienne.