Retour sur Terre de trois spationautes au Kazakhstan

Après avoir passé cinq mois dans la Station spatiale internationale (ISS), trois spationautes ont atterri ce mardi au Centre russe de contrôle des vols spatiaux au Kazakhstan.
03 août 2015, 19:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
223274_la-fusee-soyouz-tma-22-le-14-novembre-2011-a-baikonour

L'Américain Mike Fossum, le Japonais Satoshi Furukawa et le Russe Sergueï Volkov, ont touché le sol vers 03h30 (en Suisse) dans la région d'Arkalyk, dans le nord du Kazakhstan, après le désarrimage du vaisseau Soyouz TMA-02M de l'ISS. «Il a atterri», a indiqué un message s'affichant sur les écrans du Centre russe de contrôle des vols spatiaux (TSOUP), dans la banlieue de Moscou.

Selon des images diffusées en direct par la télévision russe peu après l'atterrissage, les spationautes sont apparus en bonne forme, se montrant souriants devant les caméras et responsables qui les ont ont accueilli.

Couverture

Après avoir été sortis chacun de la capsule Soyouz qui les a ramenés sur Terre, les trois spationautes ont été assis côte à côte dans un siège spécial et enveloppés d'une couverture bleue pour les protéger du froid, la température extérieure atteignant -15 degrés Celsius sur le sol enneigé des steppes.

L'astronaute américain Mike Fossum s'est aussitôt exprimé par téléphone avec ses proches, selon les commentaires de la chaîne de télévision d'informations en continu Russie 24. Les trois hommes ont ensuite été transportés à l'intérieur d'une tente érigée à proximité du lieu de l'atterrissage, où ils doivent subir des examens médicaux.

Trois autres spationautes - les Russes Anton Chklaperov et Anatoli Ivanichine, ainsi que l'Américain Dan Burbank - sont restés à bord de l'ISS.

Nouveau vol dans un mois

Ils avait décollé le 14 novembre depuis le cosmodrome russe de Baïkonour, dans les steppes du Kazakhstan, lors d'une mission marquant la reprise des vols habités vers l'ISS, suspendus en août après la perte d'un vaisseau russe de ravitaillement qui s'est écrasé en Sibérie peu après son décollage.

L'accident avait entraîné un report de deux mois du décollage du nouvel équipage, initialement prévu en septembre, délai pendant lequel la Russie a passé en revue ses lanceurs Soyouz - la fusée plus éprouvée au monde avec plus de 1700 tirs.

Le 21 décembre, un nouveau vol habité doit conduire trois spationautes à bord de l'ISS, qui sera alors enfin dotée d'un équipage complet.