Russie: deux suspects liés au meurtre de Boris Nemtsov ont été arrêtés

Deux suspects liés au meurtre de l'opposant russe Boris Nemtsov ont été arrêtés.
07 août 2015, 15:10
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa04640885 A file picture dated 05 March 2012 shows Leader of People's Freedom party Boris Nemtsov speaking during an opposition rally, protesting against a third term of Vladimir Putin as president, in Moscow, Russia. A veteran Russian opposition leader has been shot and killed in Moscow, police said on 27 February 2015. Boris Nemtsov, 55, was shot from a passing car on a bridge just outside the Kremlin, Russian investigators said in a statement. An unknown attacker fired between 7 and 8 shots on the politician, who was walking over the Big Moskvoretsky bridge, Vladimir Markin, spokesman for the Investigative Committee, said.  EPA/SERGEI CHIRIKOV

Deux hommes liés au meurtre de Boris Nemtsov ont été arrêtés samedi, a annoncé le chef des Services fédéraux de sécurité (FSB) Alexandre Bortnikov. Les deux suspects sont originaires du Caucase.

M. Bortnikov les a identifiés comme étant Anzor Goubachev et Zaour Dadaïev. "Le chef de l'Etat (Vladimir Poutine) a été informé" et l'enquête se poursuit, a ajouté le chef du FSB à la télévision d'Etat. Aucun autre détail n'a été fourni.

Agé de 55 ans, Boris Nemtsov, vice-Premier ministre de Boris Eltsine à la fin des années 1990, a été tué de quatre balles dans le dos vendredi dernier à proximité du Kremlin. Son assassinat a suscité une forte émotion en Russie et à l'étranger.

M. Poutine avait immédiatement parlé de "provocation" visant à déstabiliser le pays et promis que les assassins seraient poursuivis. Parmi les hypothèses avancées figurent ses critiques du rôle de la Russie dans le conflit en Ukraine et sa condamnation des attentats contre Charlie Hebdo à Paris.

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a quant à lui accusé les "services spéciaux" russes et le Kremlin d'être derrière cet assassinat.