Russie: l'armée veut acquérir cinq dauphins de combat capables de détecter des mines sous-marines

L'armée russe a lancé mercredi un appel d'offres concernant l'acquisition de cinq dauphins de combats destinés à détecter des mines sous-marines. Ils seront envoyés dans un centre d'entraînement militaire marins à Sébastopol.
10 mars 2016, 07:58
/ Màj. le 10 mars 2016 à 08:17
L'armée russe veut engager des dauphins au combat.

L'armée russe a lancé mercredi un appel d'offres pour acquérir cinq dauphins de combat destinés à la péninsule ukrainienne de Crimée, annexée par la Russie. Ces mammifères étaient déjà utilisés à l'époque de la guerre froide pour détecter des mines sous-marines.

L'appel d'offres, d'un montant de 1,75 million de roubles (environ 24'600 francs), prévoit notamment que deux femelles et trois mâles soient transportés dès le 1er août vers un centre d'entraînement militaire pour les mammifères marins à Sébastopol, port d'attache de la flotte russe de la mer Noire en Crimée, selon les documents publiés mercredi sur le site du gouvernement russe.

Des dauphins ont été entraînés par l'URSS et les États-Unis à l'époque de la guerre froide pour détecter des mines sous-marines ou des objets suspects près de leurs navires respectifs ou dans les eaux côtières.

 

 

Poser des mines

Selon un officier russe à la retraite, les dauphins soviétiques étaient notamment entraînés à poser des explosifs sur les navires ennemis et à détecter les torpilles abandonnées et les épaves au fond de la mer Noire.

La Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en mars 2014 après un référendum de rattachement dénoncé par Kiev et les Occidentaux, abritait un centre d'entraînement pour les mammifères marins depuis 1965.

Après la chute de l'URSS en 1991, ce centre a été fermé et ses dauphins ont été vendus à l'Iran, selon des médias russes. La marine ukrainienne a rouvert le centre en 2012, mais après l'annexion de la péninsule, ce dernier est passé sous contrôle de Moscou.