Russie: le bilan des morts après avoir bu l'huile de bain s'alourdit à 71 personnes

C'est une bien triste fin que de s'intoxiquer en buvant un produit ménager parce qu'il contient l'alcool. Le bilan des victimes s'alourdit chaque jour en Russie, atteignant jeudi 71 morts.
22 déc. 2016, 12:33
/ Màj. le 22 déc. 2016 à 12:36
L'huile indique clairement sur l'étiquette être impropre à la consommation car elle contient du méthanol.

Le bilan de l'intoxication à l'huile de bain bue par des Russes à Irkoutsk, en Sibérie, s'est alourdi jeudi à 71 morts. Au total, 117 personnes ont été intoxiquées depuis le week-end.

Ce nouveau bilan a été communiqué par l'antenne locale du ministère russe de la Santé, citée par l'agence de presse russe Interfax.

Selon les autorités, l'huile indique clairement sur l'étiquette être impropre à la consommation car elle contient du méthanol, une substance toxique utilisée souvent comme antigel, mais reste pourtant parfois "consommée comme de l'alcool" en raison de son faible prix.

 

 

Le prix de la vodka vendue officiellement dans le commerce est devenu prohibitif pour des millions de Russes démunis notamment en province, où le niveau de vie est très faible. Selon plusieurs estimations, environ 25 millions de Russes ont des revenus insuffisants pour s'approvisionner en alcool par les circuits légaux.

Mercredi, le président russe Vladimir Poutine a ordonné au gouvernement de durcir les règles encadrant les substances alcoolisées vendues pour des usages pharmaceutiques ou cosmétiques, afin de "réduire leur consommation".