Selon la prophétie Saint Malachie, le successeur de Benoît XVI pourrait être le dernier

La prétendue prophétie de saint Malachie prédirait l'avènement de 112 papes avant une supposée apocalypse dans le sens de révélation. Benoît XVI étant le 111e souverain pontife, son successeur "Pierre le Romain" pourrait être le dernier.
07 août 2015, 10:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
FILE - This May 25, 2006 file photo shows Pope Benedict XVI lifting his scull cap during an ecumenical meeting at the Holy Trinity church in Warsaw, Poland. On Monday, Feb. 11, 2013 Benedict XVI announced he would resign Feb. 28, the first pontiff to do so in nearly 600 years. The decision sets the stage for a conclave to elect a new pope before the end of March. (AP Photo/Diether Endlicher, file)

La prétendue prophétie de saint Malachie rédigée au 11e siècle prédirait l'avènement de 112 papes avant une supposée apocalypse dans le sens de révélation. Benoît XVI étant le 111e souverain pontife, son successeur "Pierre le Romain" pourrait être le dernier.

Ce texte ésotérique n'est pas utilisé par l'Eglise. Il est attribué à l'évêque d'Irlande Malachie d'Armagh et aurait été découvert à la fin du 16e siècle.

Le document donne lieu à maintes interprétations. Il vient nourrir les spéculations à chaque conclave car il cite une liste de devises latines et sibyllines attribuée aux papes.

Celles-ci n'ont toutefois jamais permis de prévoir à l'avance le résultat du conclave. Ce n'est qu'une fois le pape élu qu'il a été possible d'opérer des rapprochements entre la devise et l'un ou l'autre élément de son pontificat ou de sa vie.

Pas le dernier

Selon cette "prophétie", Jean-Paul II est associé à la devise "De Labore Solis" (de l'éclipse du soleil). Celle de Benoît XVI est "Gloria olivae" (la gloire de l'olivier/l'olive). Le dernier pape de la liste, Petrus Romanus (Pierre le Romain) n'est associé à aucune devise dans cette liste.

Certains donnent une interprétation plus ouverte et moins alarmiste de cette liste. Ils estiment que si ce dernier pape n'a pas de devise, c'est qu'il n'est pas le successeur immédiat du 111e pape et que d'autres papes vont s'intercaler entre ces deux pontifes.