Réservé aux abonnés

Sexisme contre les femmes parlementaires répandu

26 oct. 2016, 23:31
/ Màj. le 27 oct. 2016 à 00:01

Sexisme, harcèlement et violence contre les femmes parlementaires sont largement répandus dans le monde. Des dizaines d’entre elles ont pour la première fois révélé ces abus dans une étude publiée hier à Genève.

L’Union interparlementaire (UIP) a mené des discussions approfondies avec plus de 50 femmes parlementaires dans 39 pays des cinq régions du monde.

Une femme sur cinq victime de harcèlement

Plus de 80% des femmes interrogées déclarent avoir subi une violence psychologique. Elles sont plus de 40% à avoir reçu des menaces de mort, de viol, de coups ou d’enlèvement au cours de leur mandat. De...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois