Réservé aux abonnés

Solar Impulse achève son avant-dernière étape et atterri en Egypte

13 juil. 2016, 23:29
/ Màj. le 14 juil. 2016 à 00:01
epa05422605 Swiss pilot Bertrand Piccard (L) and pilot Andre Borschberg (R) cheer after Solar Impulse 2, the solar powered plane, landed at Cairo International Airport in Cairo, Egypt, 13 July 2016. The 16th leg of the round-the-world-trip from Seville in Spain covered a distance of 3,700km and took almost 49 hours.  EPA/KHALED ELFIQI EGYPT SOLAR IMPULSE

L’avion Solar Impulse 2 a atterri hier à l’aéroport du Caire, deux jours après avoir décollé d’Espagne pour poursuivre son tour du monde avec le soleil pour unique carburant. Il était piloté par le Zurichois André Borschberg.

Après avoir survolé les très célèbres pyramides de Guizeh et le Sphinx, l’appareil s’est posé au Caire à 7h10. «C’était fantastique, tout a très bien marché», s’est exclamé André Borschberg, 63 ans, aux commandes de l’avion pour la dernière fois, communiquant avec le centre de contrôle de l’avion à Monaco, en direct sur internet. «J’ai vu tous les pays,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois