Sri Lanka: bilan des coulées de boue revu à la baisse

Les autorités sri-lankaises ont revu à la baisse le bilan des coulées de boue. Le dernier rapport fait état de 38 morts et non d'une centaine.
07 août 2015, 14:24
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Sri Lankan army soldiers watch rescue operations at the site of a mudslide in at the Koslanda tea plantation in Badulla district, about 220 kilometers (140 miles) east of Colombo, Sri Lanka, Friday, Oct. 31, 2014. Disaster officials estimate that about 100 people were killed Wednesday morning when monsoon rains unleashed a cascade of muddy earth at the plantation and warned of more landslides at the area. (AP Photo/Eranga Jayawardena)

Les autorités sri-lankaises ont baissé à 38 le nombre de morts et de disparus après des coulées de boues ayant enseveli une plantation de thé mercredi. Le dernier bilan était de 100 personnes présumées mortes.

"Il y a eu beaucoup de confusion autour des victimes mais nous sommes arrivés à ce chiffre après de minutieuses investigations", a déclaré le porte-parole de la police, Ajith Rohana. "Nous avons le nom des 38 personnes mortes ou disparues", a-t-il ajouté. Selon lui, cinq corps ont été retrouvés et les équipes de secours continuent de chercher d'autres victimes.

Les autorités avaient d'abord estimé le nombre de disparus à 300, avant d'abaisser une première fois ce chiffre à 100. Selon la police, beaucoup de personnes présumées mortes étaient en fait à l'école ou au travail quand la plantation de thé de Meeriyabedda, à 200 km à l'est de la capitale Colombo, a été ensevelie.

La région est fréquemment touchée par des coulées de boue. Les autorités avaient lancé de nombreux messages d'alerte pour demander aux habitants de se mettre à l'abri à la suite des fortes pluies de mousson