Sri Lanka: détenu trahi par la sonnerie du portable dissimulé dans son rectum

Un prisonnier srilankais a été confondu par un gardien lorsque le téléphone qu'il avait dissimulé dans son rectum a sonné.
07 août 2015, 10:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
FILE - In this Nov. 10, 2008 file photo, detainees are seen outside their cell block at the U.S. detention facility at Camp Cropper in Baghdad, Iraq. Four prisoners with links to al-Qaida have escaped from the U.S.-controlled part of a maximum-security prison in Baghdad, U.S. and Iraqi officials said Thursday, Sept. 9, 2010. (AP Photo/Maya Alleruzzo, File)

Un détenu srilankais qui espérait soustraire un portable à la fouille de sa cellule en le dissimulant dans son rectum a été confondu lorsque le téléphone a sonné, a-t-on appris vendredi de source médicale. Il a été admis à l'hôpital de Colombo où les médecins ont récupéré l'objet.

"Il avait caché le téléphone dans son corps", a indiqué un responsable hospitalier sous couvert de l'anonymat. "Malheureusement pour lui, le téléphone a sonné au mauvais moment et c'est comme ça que les gardes ont su qu'il avait un téléphone à cet endroit", a-t-il expliqué.

L'homme de 58 ans purgeait une peine de 10 ans de prison pour vol.