St-Patrick: Guinness ne sponsorise plus la parade de New York

Parce qu'ils ont refusé l'accès à leur cortège aux gays et lesbiennes, les organisateurs de la parade de la St-Patrick de New York ont perdu l'un de leurs principaux sponsors: le brasseur irlandais Guinness.
07 août 2015, 13:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Alyssa Bowdre, center left, and Kia Dumas, center right, march with a rainbow flag in an alternative parade that follows behind the traditional St. Patrick's Day parade in the South Boston neighborhood of Boston, Sunday, March 16, 2014. (AP Photo/Michael Dwyer)

Chez Guinness, on ne plaisante pas avec les principes. Selon le site britannique du Guardian, le brasseur irlandais de la célèbre bière noire a en effet décidé de retirer son parrainage à la parade de New York qui se tient ce lundi à l'occasion de la traditionnelle fête irlandaise de la St-Patrick.

La raison de ce changement de dernière minute? Les très conservateurs organisateurs du défilé ont exlcu les groupes gays et lesbiens. La semaine dernière, le maire de la ville, Bill de Blasio, avait déjà annoncé qu'il ne prendrait pas part au cortège pour cette même raison. Dans le même temps, deux autres gros sponsors, deux autres brasseurs, Heineken et Boston Beer, avaient déjà annulé leur contrat avec New York et Sam Adams.

Tradition catholique

Ce vent de fronde, c'est le maire de Boston, pourtant américano-irlandais, Marty Walsh, qui a été le premier à le souffler. Il avait renoncer à prendre part à la parade dans sa ville, faute d'avoir pu convaincre les organisateurs d'ouvrir leurs portes à la cause homosexuelle. "Une grande part de l'histoire irlandaise s'est construite au travers de la lutte contre l'oppression. (...) En tant que maire de la ville de Boston, je dois faire de mon mieux pour m'assurer que tous les Bostoniens se sentent libres de participer à vie civique de notre ville."

Du côté du brasseur irlandais, on a tenu à rappeler que "Guinness a une forte tradition de soutien à la diversité et de défense de l'égalité pour tous."

Ce mouvement de grogne envers les organisateurs historiques des parades des deux grandes villes libérales de la côte Est ne date pas d'hier. Mais ces derniers estiment qu'une ouverture aux mouvements gays serait contraire à leur tradition catholique romaine.

 

St-Patrick au Japon

 

St-Patrick à Montréal

 

A Munich